Une étude récente publiée dans le journal Sexual Health révèle que dans de très nombreux cas, bien plus importants que ce que l’on croit, les préservatifs sont mal utilisés, réduisant considérablement leur efficacité dans la protection contre les Infections Sexuellement Transmissibles (IST) et les grossesses indésirables.

14 ERREURS FAITES COMMUNÉMENT PAR LES USAGÉS

–          Application tardive du préservatif, après que l’acte sexuel ait débuté

–          Retrait trop précoce du préservatif, avant la fin de l’acte sexuel

–          Déroulement du préservatif avant de le mettre

–          Pas d’espace laissé au niveau du réservoir pour éviter que le sperme ne s’écoule le long du préservatif

–          L’air n’est pas chassé dans le réservoir, ce qui peut provoquer des bulles d’air et faciliter les ruptures

–          Application à l’envers du préservatif puis remise à l’endroit, exposant potentiellement le partenaire aux sécrétions de l’utilisateur

–          Déroulement du préservatif non terminé (pas jusqu’au bout)

–          Exposition à des objets coupants (ciseaux, ongles longs…)

–          Pas de vérification de l’intégrité du préservatif avant de débuter l’acte sexuel

–          Pas de lubrification supplémentaire

–          Mauvaise lubrification (utilisation de lubrifiants huileux)

–          Retrait du préservatif mal effectué (risque d’exposition du partenaire aux sécrétions de l’utilisateur)

–          Réutilisation du préservatif

–          Stockage incorrect

Rappelons que l’utilisation systématique du préservatif réduit considérablement la survenue des IST et des grossesses indésirables, alors protégez-vous!

Pour bien mettre se préservatif, suivez le mode d’emploi…

Enfin, n’oublions pas que les femmes peuvent être actrices de leur protection grâce au préservatif féminin, reconnu aussi efficace que le préservatif masculin (proche de 99%).

Source: Sexual Health Vol. 9 No. 1 Pages 10 – 17, Published 17 February 2012 Condom effectiveness: where are we now?, Université d’Indiana Condom-use errors and problems: A decade of research by The Kinsey Institute Condom Use Research Team