robe en préservatif

Les toutes dernières enquêtes nous indiquent que les préservatifs  sont de moins en moins utilisés, notamment chez les jeunes. Au niveau national, 13% des jeunes pensent que l’on peut guérir du VIH, ce qui malheureusement, n’est pas encore le cas. Après 30 ans de campagnes soutenues de prévention (une génération), l’utilisation du préservatif est loin d’être un réflexe et pourtant il reste le moyen le plus sûr de se protéger du VIH et des I.S.T..  Afin de porter  des messages de prévention, des initiatives originales ont eu lieu à l’occasion de la journée mondiale du Sida, comme à Quimper avec un défilé de mode où l’on pouvait trouver des robes réalisées avec des préservatifs, ou à Paris avec l’opération café-capote (1 café acheté=1 préservatif offert).

café capote